La fête de la Nature au vallon du Stangalard

Dimanche 21 Mai s’est tenue la fête de la Nature au Vallon du Stangalard. Elle avait pour thème cette année : » les Super pouvoirs de la Nature ».
De nombreux stands, tous plus intéressants les uns que les autre y étaient installés.
Le beau temps était de la partie et un public nombreux en a profité.
Les guides Composteurs Pailleurs y tenaient un stand avec la Société d’Horticulture de Brest.
Vue d’ensemble du stand  :

fetnat3

Le stand a été pris d’assaut toute l’après midi, et donc peu de photos ont été prises !
Sur la table, nichoirs et mangeoires avec leurs plans.
A droite, le côté jardinage au Naturel, paillage, haies naturelles  et ruche.
A gauche, le côté compost et  l’atelier enfant  » Le haricot magique » qui  a attiré beaucoup d’enfants.
Ils  ont fabriqué une pochette en papier plié et sont repartis chacun avec 6 graines de haricots d’Espagne dans la pochette avec mission de les  planter chez eux.
Même des grands ont voulu repartir avec quelques graines …
Vue de l’affluence :

fetnat2

La ruche sans abeilles, qui a été ouverte et manipulée :
Il y avait des rayons construits. L’un d’entre contenait encore un peu de miel.
C’est un aspect du stand qui a beaucoup intéressé également.
Sur le côté, était disposée une affiche avec les différentes tâches de l’abeille en fonction de son âge, ainsi que la durée nécessaire à un œuf pour se développer et donner naissance soit à une reine, soit à une ouvrière soit à un abeillau.

fetnat1

Publicités

Les Guides Composteurs pailleurs à la Bourse aux Plantes de la serre de la Fontaine

Temps mitigé pour cette Bourse aux Plantes, un peu frais même.
Des passants intéressés avec des questions bien précises.
Quelques débutants  vont se fournir très prochainement en silo à compost.
Pique nique pris en commun près de la serre dans une ambiance conviviale.
Une averse à 16h qui nous a fait tout ranger sous la pluie un peu plus tôt que prévu.

GCP

Les Incroyables Comestibles, un nouveau jardin à Camfrout !

Les Incroyables Comestibles du Relecq Kerhuon ont commencé le défrichage de la parcelle allouée par la Mairie sur le site de Camfrout,  le samedi 1 Avril, sous l’œil attentif de deux nouveaux membres du collectif qui envisagent une nouvelle création.
Non, ce n’est pas un poisson d’Avril !
Et Vert le jardin a installé un composteur collectif pour les habitants du quartier.

Deux rectangles de 2mx1m seront défrichés pour la plantation de pommes de terre, puis 3 autres seront recouverts de carton en attendant d’être défrichés.

Des palettes seront déposées sur les cartons pour qu’ils ne s’envolent pas en attendant d’y mettre un paillage abondant.
Plantation des pommes de terre :


La 6ème parcelle recevra les framboisiers.

Prochaine étape sur ce site, plantation de courgettes à la mi-Mai.

Incroyables Comestibles, plantation des oignons

Ce samedi, plantation des oignons avec le beau temps !
Le paillage d’hiver est enlevé, comme pour les autres planches et stocké à côté du silo à compost pour une utilisation ultérieure.

La planche est ensuite travaillée à la grelinette, chacun à son tour va essayer l’outil, y compris un jardinier d’une autre parcelle qui va s’en fabriquer une.

Ensuite , il faut passer la griffe pour briser les mottes de terre. Il faut également désherber, en particulier enlever de grosses racines de rumex. La terre est lourde et encore très humide, là c’est moins facile ! Mais comme on s’y met tous chacun à son tour, ça va vite .

La planche est maintenant prête pour la plantation des bulbilles d’oignons. Des cordeaux sont tendu pour matérialiser les lignes de plantation et le bâton mesureur permet de les planter à espaces réguliers.

On n’a pas ajouté de compost, les oignons n’apprécient pas les amendements frais.

Incroyables Comestibles, premières plantations et semis à la parcelle Broussais

La terre a commencé à se réchauffer, le temps est sec depuis quelques jours.
Dimanche 19 Mars, on peut commencer les plantations et semis.
On commence d’abord par remplacer les petits bouts de branchage des coins des 4 planches avec des petits tronçons de noisetier, plus solides,  qu’on avait préparé à l’avance et on retend bien la ficelle qui délimite chaque planche.
On  enlève le paillage d’hiver sur la 3ème planche à partir de la rue. Le paillage est stocké près du silo à compost. Il a gardé beaucoup d’humidité, il est très lourd à manipuler.

Puis on donne un coupe de grelinette, en reculant pour ne pas marcher sur le sol travaillé.

Ensuite, on donne un bon coup de griffe pour bien casser les mottes et essayer d’avoir un sol le plus finement émietté possible. On en profite pour enlever quantité de grosses racines de rumex et de chiendent.

Et on recommence l’opération.

Après avoir tendu un cordeau pour marquer la ligne de semis, on sème les petits pois ( Petit Provençal) en poquets de 5 à 6 graines espacés de 30 cm.
Les graines sont mises au fond d’un petit trou creusé à la main, d’une profondeur de 2 phalanges, puis rebouché en tassant très légèrement.
Une première ligne à 20 cm du bord, celle du milieu à 30 cm et une dernière à 20 cm de l’autre bord. Tout est fait à partir de l’allée, on ne marche plus sur la planche.
On utilise un « bâton mesureur » pour semer régulièrement. C’est une règle en bois marquée tous les 10 cm.

Et voilà, le semis de petits pois est fait.
On enlève le paillage sur la 2ème planche à partir de la rue et on y passe un coup de grelinette.
Il ne reste plus qu’à ranger le matériel .
Le reste sera fait le lundi. On ajoute une petit pancarte pour indiquer le travail réalisé, avec date de récolte.

Aujourd’hui lundi, retour à la parcelle.
Après avoir épandu un peu de broyat entre les lignes de plantation, on installe un filet au dessus du semis de petits pois pour éviter que les oiseaux ne mangent toutes les plantules.
Puis la 2ème planche à partir de la rue, débarrassée de son paillage et grelinée hier, est passée  à la griffe, enfin du compost y est incorporé en surface à l’aide de la griffe également.
La plantation des pommes de terre ( Dolwen) est réalisée après avoir tendu des cordeaux pour marquer les 2 lignes de plantation à 25 cm de chaque bord, une pomme de terre tous les 35 cm. Un petit trou est réalisé avec une truelle, profondeur 8 à 10 cm, la pomme de terre posée au fond, le trou est rebouché.
Du broyat de végétaux est épandu entre les lignes de plantations.

Une pancarte de nouveau indique le travail réalisé avec date de récolte.

Il reste encore à planter les oignons sur la 4ème planche à partir de la rue, ça sera pour une autre fois ! Et il y aura beaucoup de rumex à enlever…
Quand à la 1ère planche, on va y faire une expérience de milpa, donc semis de Maïs vers mi-avril, haricots et courge vers la mi-Mai. On a un peu de temps.
Les voisins de la parcelle la plus éloignée étaient au travail aussi aujourd’hui. Ils sont venu me rendre visite et bavarder un peu. Ils avaient très envie de faire connaissance.
J’en ai profité pour rendre visite à leur parcelle et admirer leur travail, on parle déjà de faire des échanges de plants.

Démonstration de broyage à la tondeuse sur la parcelle des Incroyables Comestibles

Ce matin, nous avons tenu un stand compost, paillage, jardinage au Naturel et  fait  une démonstration de broyage à la tondeuse sur la parcelle des Incroyables Comestibles de la rue Broussais.
Installation des panneaux sur le paillage et le jardinage au Naturel.

ic-6Les boissons chaudes ont été bien appréciées, le barnum aussi, il y a eu un peu de pluie. Au fond les dépliants jardinage au naturel  mis à disposition des visiteurs, ainsi que les nichoirs et mangeoires pour oiseaux avec leurs plans pour pouvoir les réaliser soi même, les hôtels à insectes.

ic6Une vue d’ensemble de la parcelle  prise de la rue Broussais.

ic7Broyage à la tondeuse.

ic8Le broyage à côté du silo à compost et du panneau de conseils pour le compostage.

ic9Et voilà le résultat ! Le broyat peut être utilisé dans le compost ou en paillage.

ic10Et une petite boisson chaude avant de ranger le matériel !

ic11

Mise en place de panneaux « Paillage d’Hiver »

Nous avons préparé des petites planchettes avec du bois de récupération de palette, que nous avons d’abord poncé.
Puis petit séance de peinture le 17 Décembre chez nous pour préparer les petites affichettes que nous allons mettre en place dans les bacs à la Médiathèque ainsi qu’à la parcelle Broussais.
Les ardoises indiquent les différentes couches du paillage.
Une bonne tasse de thé pour admirer notre œuvre !

ic-20Les planchettes seront ensuite recouvertes d’une couche d’huile de lin mêlée à de la térébenthine pour protéger le bois. On leur fixera des pieds pour pouvoir les planter en terre.
Pose d’un panneau à la médiathèque :

ic2Pose de l’ardoise indiquant les différentes couches de paillage sur le sol, compost, déchets verts, foin et feuilles mortes :

ic3ic1On passe ensuite à la parcelle Broussais :

ic4ic5Et maintenant, à dimanche 15 Janvier à 10h pour une démonstration de broyage de végétaux à la tondeuse à gazon et conseils en compostage, paillage et jardinage au Naturel !

Paillage , dernier épisode

Il a fallu retourner chercher du foin et des feuilles mortes dans les grands sacs.
Les sacs ont été accrochés dans la remorque, l’un des sacs, mal accroché, s’est envolé pendant le trajet !
Chargement du premier sac.ic13Un 2ème sac sera également chargé de foin, puis un 3ème avec des feuilles mortes, et ça sera tout puisqu’on a perdu un sac en cours de route !ic14La soufflette sert a rassembler les feuilles en tas pour faciliter le chargement.

ic15Au retour, on prend le même chemin qu’à l’aller dans l’espoir de retrouver le sac envolé. Et on a bien fait, on l’a retrouvé à mi chemin, cette fois il est mis dans la voiture pour éviter qu’il ne s’envole à nouveau…
Les sacs sont de nouveau déchargés, les feuilles sont d’abord réparties sur le sol, puis le foin déjà semi composté, donc plus lourd, cela évitera que les feuilles s’envolent.

ic16Et on n’oublie pas de faire un peu de propreté avant de quitter les lieux.

ic17Et voilà, tout est prêt pour l’hiver, il ne reste plus qu’à ramasser les outils.

ic18Vue d’ensemble des parcelles, avec différentes techniques de travail au potager!

ic19Maintenant, on va laisser les organismes du sol faire leur travail pour trouver un sol prêt pour les plantations de printemps.

On se réunit le samedi 17 Décembre à 10 h pour préparer les projets et faire des plans  pour le printemps.

Mise en hivernage de la parcelle Broussais

Les Incroyables Comestibles du Relecq Kerhuon occupent une partie d’une parcelle aux jardins familiaux de la rue Broussais.
La mise en hivernage a eu lieu en fin de matinée.Nous sommes allés chercher du foin et des feuilles mortes, elles sont chargées dans un grand sac.

ic1

ic2

Le premier sac est chargé dans la remorque.

ic3

Un sac ne suffira pas, il en faudra un deuxième et c’est assez lourd !

ic4

Pendant ce temps, à la parcelle Broussais,  les cartons sont étalés sur la terre.

ic5

Quand nous arrivons, tout est prêt. Le premier sac est déchargé de la remorque.

ic6

Le sac est vidé sur les cartons.

ic7

Le deuxième sac est également  vidé sur les cartons. Il ne sera pas suffisant, il va falloir aller rechercher du foin lundi prochain pour compléter le paillage.

ic8ic9Le foin est étalé à la griffe sur les cartons.

ic10Et pour finir, un coup de soufflette pour rendre les lieux propres !

ic11Et voilà ! La rue a repris son aspect normal, plus de feuilles et de débris de foin qui traînent.ic12Jusqu’au printemps, le sol de la parcelle va se nourrir de cet apport pour mieux nourrir nos plantations futures.